Le Blog

Retrouvez ici régulièrement des conseils pour développer votre nage et des retours constructifs sur nos sessions de natation en groupe (Squads) et privées (analyses vidéo 1-2-1)

5 idées reçues qui risquent de vous ralentir en natation

February 4, 2017

 

Voici 5 idées reçues auxquels nous sommes souvent confronté lors des squads ou durant les sessions d'analyses et qui sont autant de points qui vous empêchent nager plus vite.

•    Idée reçue 1: "Votre traction doit être la plus long possible - moins vous faites de coups de bras par longueur plus c'est efficace."


Une longue amplitude est intéressante jusqu'à un certain point, mais l'exagérer entrainera des "points morts" et des "pauses" qui vont ruiner votre rythme et vous feront perdre beaucoup d'énergie pour ré-accélérer entre chaque appuis.

 

 

 Les champions, comme ici Katy Ledecky, n'ont aucun temps mort dans leur nage

 

Cela arrive souvent aux nageurs qui ont fait beaucoup de travail technique en focusant sur la "glisse". Ces temps morts entrainent une décélération entre chaque coup de bras, rendant le mouvement beaucoup moins efficace car vous devez alors ré-accélérer entre chaque mouvement.
De plus dans le cas de l'eau libre avec une cadence moins élevée vous serez beaucoup plus sujet aux courants et aux vagues.
Enfin dernier point, une amplitude plus longue et cadence moins élevée offre un travail beaucoup plus musculaire qu'un mouvement plus cours à haute cadence, exactement comme en cyclisme, entre rouler à 60rpm ou 90rpm.

 

Notre conseil:  afin de devenir le plus efficace possible vous devez trouver votre cadence idéale (coups de bras par minute), celle ci dépend de votre technique, de votre morphologie et de votre forme.  
Plus de détails:  www.swimsmooth.com/strokerate (en anglais, version française à venir)

•    Idée reçue 2: "En tant que Triathlète je n'ai pas besoin de travailler sur mon Kick"


En tant que triathlète vous ne recherchez pas la propultion avec votre kick (oubliez les exercices de kick avec un planche et les palmes courtes), mais vous devez tout de même travailler cette composante pour sauver de l'énergie.

Une mauvaise technique de Kick créé beaucoup de résistance. Pour un nageur plus avancé, le timing du kick a également un effet sur la puissance engendré par le mouvement des bras et la rotation. Si vous laissez juste aller vos jambes lorsque vous portez un wetsuit votre efficacité s'en fera donc ressentir même si vos jambes flottent d'avantage.

 

Petit exemple de progrès réalisé lors d'une session d'analyse vidéo et correction technique effectuée hier au stade olympique. A gauche on note une zone frontale deux fois plus élevé qu'a droite (kick corrigé 20min plus tard):

 


Notre conseil: si vous voulez nager plus vite, ne négligez pas votre kick, focusez sur les points principaux, la posture, le travail musculaire spécifique.
Plus de détails:  www.swimsmooth.com/strokerate (en anglais, version française à venir)


•    Idée reçue 3: "Je n'arrive pas à respirer des deux bords - je n'ai pas le temps de prendre assez d'air."


Swim Smooth pense que tout le monde peut respirer de manière bilatérale. Si vous n'y arrivez pas il y a plusieurs possibilités qui se présentent:
a) Si vous êtes un débutant, votre cadence est peut être trop basse, du coup le moment de la respiration revient beaucoup moins rapidement. Travailler sur votre fréquence de coups de bras devrait vous aider de ce coté la.
b) Il se peut que nous n'expiriez pas bien sous l'eau. Ceci est critique car bloquer votre respiration pour tout rejeter au dernier moment augmente le taux de C02 dans l'organisme et vous allez avoir la sensation de faire un effort anaérobique (comme un sprint) alors que vous êtes supposé nager en endurance.
c) Si c'est uniquement d'un coté en particulier que vous n'arrivez pas à respirer, il se peut que c'est par manque de rotation de ce coté: si vos épaules sont assez tourné vous n'avez presque pas à tourner  la tête par rapport a vos épaules pour respirer.  

d) Peut être prenez vous trop d'air: avez vous vraiment besoin de remplir au complet vos poumons ? faites le test: peut être favorisez vous l'effet d'hyper ventilation.

Nos conseils pour fixer ces problèmes: www.swimsmooth.com/bilateral (en anglais, version française à venir)

    Idée reçue  4: "La position de ma tête doit être basse, en regardant vers le fond de la piscine"
Pour quelques nageurs -- Oui. Pour la grande majorité des nageur -- Non.
Pourtant près d'un nageur sur deux que je rencontre en analyse a tendance à regarder trop vers le fond. La position de la tête est très individuelle et une fois que votre technique commence à se mettre en place vous pouvez commencer à affiner cette position.

Antoine Jolicoeur Desroches - Triathlète Pro - nageur le plus rapide au 70.3 Tremblant 2016

 

Une nuque un peu plus relevée et un regard légèrement vers l'avant va souvent favoriser un meilleur développement des appuis. Une position plus élevée de la tête est bien sur un avantage en eau libre et en triathlon vous facilitant le travail de drafting et de repérage.  


Notre conseil: expérimentez différentes positions, que ce soit en regardant au fond, à 45 degrés, ou encore plus proche d la surface, vous pourriez être surpris!

•    Idée reçue 5: "Je n'ai pas besoin de faire de faire d'intensité et/ou d'endurance en natation, je fais juste de la technique - je fait assez de "qualité" en vélo et en course".

Malheureusement cela ne fonctionne pas comme ça. Une grande partie de nos capacités aérobiques dépend de l'efficacité de muscles spécifiques qu'on utilise, et il faut donc entrainer ces muscles à fonctionner efficacement. Si vous négligez l'entrainement par intervalle et en endurance vous n'arriverez jamais proche de votre plein potentiel en natation.


Notre conseil: Quand vous vous entrainez en natation vous devez prendre la même approche qu'en vélo et en course, vous avez besoin de technique mais aussi de sessions au seuil (CSS) et en endurance active (RedMist). Ajoutez à cela le coté spécifique avec tu travail en vue de l'Eau libre et de la nage avec drafting et vous voila prêt !

 

Swim Smooth !

 

Please reload

Cliniques à venir

Clinique d'1 Jour Swim Smooth​

  • Lieu: Stade Olympique

  • Date: Février 2018

  • Langue: Français

  • Détails ici

Débutants

Sessions de groupe spécifiques

    • Chaque Lundi soir​ 18h30

    • Piscine de Petite Bourgogne (Sud Ouest)

  • Cours Privés 

Détails et inscriptions

Sessions de Groupe
  • 5 à 8 fois par semaine

  • En 50m, 3 piscines différentes

  • Ouvert à tous

  • Inscription/paiement à la carte

La Swim Squad: Détails et Infos

Analyse Video
  • Session 1-2-1 d'analyse vidéo et correction technique

  • Premier entraineru certifié Swim Smooth au Canada

  • Repartez avec un plan d'entrainement complet

Analyse Video: Détails et Infos

Featured Posts

Horaires et inscriptions été 2018

May 11, 2018

1/10
Please reload

Recent Posts

January 21, 2019

Please reload